Alimentation végétalienne de l'éveil avec André Riviera     

 

 

          L'objectif de cette alimentation est d'abord l'éveil spirituel. C'est une alimentation préconisée par les maîtres dans presque toutes les écoles spirituelles authentiques. Bien sur les aspects santé (équilibre yin / yang) et plaisir du gout ne sont pas oubliés, ainsi que le respect de toute vie animale. Il s'agit donc de remplacer la viande, de remplacer les oeufs, de remplacer le fromage, de remplacer le sucre rapide et le chocolat.

 

          Lorsque l'empereur du japon reçu une toute première délégation étrangère en 1853, alors que le pays était jusqu'alors interdit par le "Sakoku" (isolement), les japonais furent choqués de constater que les occidentaux mangeaient de la viande. En effet, par tradition bouddhiste zen (prononcer "tzen"), le peuple, les samouraïs et la noblesse étaient végétaliens, sans consommation de laitages, beurre et fromages, mis à part la faible consommation de poisson.

 

          Suite au changement alimentaire désastreux avec l'invasion américaine de 1945, Georges Ohsawa remis au gout du jour l'alimentation traditionnelle, telle qu'elle était enseignée par Gautama Bouddha lui-même comme "nourriture d'éveil". C'est aujourd'hui l'application de sa macrobiotique avec le respect de la classification des aliments en yin / yang (acide / basique et cru / cuit) qui me permets de vous faire partager cette alimentation simple et délicieuse.

 

          Manger sainement et biologique apporte un grand bienfait au corps physique et aux corps subtils, pour un budget équivalent à une alimentation carnée. Ne pas oublier de prendre de la vitamine B12 vegan pour éviter une carence.

 

          "En voyant ce qu'il y a dans ton assiette, je saurai qui tu es" cet adage est profondément vrai. Pouvons-nous réellement être en paix et heureux avec une alimentation carnée, trop riche, trop blanche (riz / pain) et trop sucrée ? A vous de répondre. Pour ma part, je préfère vous montrer mon assiette et éviter les commentaires inutiles ! Bonne dégustation des yeux ! 

 

 

Riz complet aux légumes et algues

 

           Le riz est cuit lentement dans de l'eau de source non salée, après avoir été bien rincé. Enlever la mousse résiduelle en surface dès que l'ébullition approche car elle est toxique. C'est pour cette raison que les légumes sont cuits à part, et seulement quelques minutes. L'eau des légumes, remplie de vitamines, est consommée comme boisson. Je verse un peu d'huile d'olive pour faire revenir a feu doux les légumes (le nituké de légumes en japonais, avec une carotte, une tranche de potimarron et un petit navet), une fois fait je rajoute le riz, avec un petit filet d'huile de colza (omégas 3) qui donne un gout particulier et c'est prêt ! Dans l'assiette je rajoute du persil (vitamine C en abondance) et du basilic séché, et aussi des algues en paillette, bien plus riches en vitamines et minéraux que les légumes. Enfin je mélange du gomazio en abondance (mélange de graines de cézame pilées et de sel) et met un peut de sauce shoyu. Le thé est un Kukicha sans théine, ou "thé de trois ans" car il s'agit uniquement de brindilles de trois ans et non de feuilles. Un régal !

 

 

Chapati d'épeautre, humus frais et tranches de panisse grillées

 

           Le chapatis est un pain de petit épeautre fait maison dans une poêle couverte. Il suffit d'étaler la pâte finement, de laisser lever une heure et de mettre le gaz au minimum. Au bout de 15-20 mn retourner comme une crêpe et laisser encore 10-15 mn sur le feu. Couper la Panisse (Céréalpes) en rondelles de quelques mm et faire revenir dans une poêle avec de l'huile d'olive. Rajouter de l'huile si nécessaire. Servir avec du persil et du basilic, avec un peu de sel. On a presque le même gout que la pomme de terre (un aliment pauvre et très yin que j'évite). L'humus est aussi fait maison dans un blender, avec des poix-chiches en bocal, de l'huile de tournesol, du gomazio, du sel et de l'eau. Ainsi fait, je coupe à la main le chappattis, le recouvre de miso d'orge Celnat (boite à droite) vient ensuite l'humus et une tranche de panisse. Là aussi, un grand moment de dégustation !

 

 

Semoule d'épeautre, légumes et algues, panisse grillée en cubes

 

           Ce plat demande trois cuissons séparées : d'un coté la semoule préchauffée avec un peu d'huile d'olive, puis recouverte d'eau de source à feu doux, d'un autre les légumes (ici : carottes, brocolis, potimarron, navet frais coupés en petits morceaux) cuits quelques minutes dans une poêle couverte, et après avoir récupéré l'eau riche en minéraux et vitamines, ils sont ensuite légèrement recuits à l'huile d'olive (nituké); enfin la panisse est coupée en petits cubes que l'on fait revenir a part (la aussi on peut croire a des pommes de terre). Pour terminer je saupoudre comme toujours de persil et de basilic séché, d'algues en paillette et d'un peut de levure de bière. Je peux vous dire que là aussi c'était un régal !

 

      

 

La préparation d'une galette de sarrazin et d'un pain au petit épeautre

 

          La galette de sarrazin (ou blé noir) est plus digeste que le pain d'épeautre et sa préparation est plus rapide. Farine, poudre à lever sans phosphate, sel et eau. Il suffit de l'étaler ensuite dans une crêpière et de la mettre à cuire sur feu moyen immédiatement, de chaque coté. Le pain de petit épeautre levé et bon pour mettre au four que vous voyez à droite à été préparé comme ci-dessous : Farine, levain en poudre (Priméal ou Panilev'), sel et eau tiède. La pâte doit être suffisamment liquide pour être mélagée avec une spatule, sans l'inconvénient d'y mettre les mains. Pétrissez 2 mn puis laisser lever 1h30 près d'un radiateur ou d'une source de chaleur. Une fois le pain levé comme sur la photo, il suffit de régler le four sur 12 mn à 250 °c. En fin de cuisson démouler et remettre au four quelques minutes pour qu'une croute se forme en dessous.

 

 

 

Desserts: crêpes au xylitol ou tarte au flan vanille et poire

 

          Faire des crêpes c'est rapide avec de la farine, de la boisson a l'épeautre que l'on mélange avec un fouet et quelques gouttes de fleur d'oranger. Un peut de xylitol en poudre (sucre de bouleau indice glicémique 8 !) par dessus et c'est tout. La tarte au flan vanille cache une couche de pâte d'amandes et des petits morceaux de poire précuits avec le fond de tarte. Le flan est constitué de boisson d'épeautre et de vanille, gélifiés avec de l'agar agar (voir les recettes de Chris Montclar). La banane convient aussi mais ce fruit n'accepte pas la cuisson. Etaler la banane écrasée après la cuisson du fond de tarte. La fraise bien mûre, sans acidité, convient aussi.

 

          Avec cette alimentation végétalienne délicieuse, il est nécessaire de prendre de la vitamine B12 comme je l'ai dit, on peut ajouter aussi de la spiruline, du lithothamne (des algues bienfaitrices). Je prends parfois une pointe de chlorumagene (excellent pour le système nerveux et pour le transit intestinal, un anti-cancéreux également). Je dois vous préciser que pendant des années j'ai abusé de fruits et de crudités. L'excès d'acidité ou de yin (chacun a un équilibre yin / yang ou cru-froid / cuit-chaud a respecter avec son corps) crée un terrain inflammatoire propice a beaucoup de maladies graves type cancers. De plus manger yang aurait un effet décalcifiant sur la glande pinéale (si vous méditez pour l'éveil de la Kundalini). Ainsi je préfére cuire légèrement mes légumes, mais je me prépare souvent une carotte rapée et du persil frai pous les apports en vitamines A et C. Je mange rarement des fruits acides, préfèrant la banane et la fraise de saison.

 

 

Importance des protéines végétales !

 

         Légumineuses : Panisse en tranches et hummus (purée de pois chiches au gomazio) Haricots Azukis, Tempeh : Soja fermenté en tranches, de façon à éviter de manger trop de tofu frais, réputé toxique. Céréales : Pain de petit épeautre (gluten faible très assimilable) et sur cette photo les carottes rapées et persil à l'huile d'olive indispensables pour les vitamines A et C. Cela pour éviter une baisse du taux de globules blancs (défences immunitaires). Ne pas oublier de s'exposer au soleil l'hiver pour la vitamine D produite sous la peau.

 

          Le tout crudivorise "à la mode" n'est qu'un piège du coté obscur "doux" (qui se présente toujours comme un bien) et qui fait croire que que le cuit est mort et que manger vivant est bon pour la santé. Estimer la vitalité d'un aliment est intéressant mais passe outre l'équilibre yin / yang, si essentiel pour la santé. Tout régime crudivore est vraiment extrème et dangeureux, source d'exès yin et de cancers, de rhumatismes et d'arthroses, bien que mis en avant par nombre de naturopathes.

 

          J'évite aussi les liliacées (ail, ognon, poireau, ciboulette) connues pour la toxicité neuronale et déconseillées par beaucoup de mouvements spirituels, ainsi que la pomme de terre, un sous aliment pauvre et trop yin. A la belle saison, je consommes des légumes plus yin comme la courgette par exemple. Pour les fruits les plus yang sont les fraises si elles ne sont pas acides.

 

         Le chocolat est un vrai poison spirituel qui endort les consciences et rends très addictif. De plus il est toxique avec les déchets et excréments d'insectes que l'industrie ne peux enlever (10%). Il est à remplacer absolument par la poudre de Caroube, bien moins grasse et non toxique, dans des recettes de gateaux ou même pour les petits déjeuners avec de la boisson à l'épeautre par exemple.

 

       Note : Les champignons sauvages ont toujours la fameuse tendance à concentrer le césium 137 de Tchernobyl et Fukuchima (demi-vie de 30 ans), toujours présent dans les sols non labourés de France ou il reste 70 % du césium de 1986, ce qui fait qu'ils ont encore aujourd'hui une radioactivité mesurée entre 30 et 100 Béquerels. A noter que les produits dérivés du lait (beurre, yaourts, fromage) sont aussi contaminés en Césium 137, les prairies n'étant pas labourées, le césium reste dans la couche argileuse à moins de 30 cm. (source : Wikipédia)

 

          Une alimentation yang est faite principalement de céréales complètes (riz, épeautre, blé noir) de légumineuses, puis de 10 à 30 % de légumes yang l'hiver (carotte, potimarrons, navets) et plus yin l'été (courgettes, poivrons, petits pois). Les boissons sont chaudes (thé Kukucha sans théine, bouillon de légumes, tisane de camomille, tisane de réglisse racine et de sauge).

 

 

      Cure de riz n° 7 : Cette cure est hyper-yang et permet de ramener l'équilibre suite à des années de crudivorisme. Elle est notamment connue pour venir à bout de nombreux cancers dont la cause est toujours un excès de yin prolongé.

 

          Vous allez acheter du riz complet rond (plus yang que le long, préférer d’Italie que Camargue) bio pour 20 repas, le cuire doucement sans sel avec de l'eau de source avec un résidu a sec minima (ou distillée ou osmosée, pas du robinet). Une fois cuit et égoutté (enlevez la mousse toxique) mettez du gomazio en bonne quantité (préparation à acheter en magasin bio, très yang à base de graines de cézame et de sel) et pour finir de la sauce de soja (tamaris) modérément. Tout cela est donc hyper-yang. Cela midi et soir à volonté en quantité (pas de petit déjeuner, mangez à midi et à 18h00).

          Attention : Il faut mâcher chaque bouchée totalement pour faire une bouillie avant d'ingurgiter (compter 50 fois) donc mettez le tout dans un bol avec couvercle pour garder la chaleur yang. Buvez une tasse moyenne de thé Kukicha dit "de trois ans" (première photo de cette page, à commander sur internet ou chez son magasin bio, de marque Lima en vrac) un thé anti-acide sans théine, fait avec des branches de 3 ans, vraiment délicieux et bénéfique pour le corps.
Je conseille aussi le thé Mu pour le repas du soir, qui est prévu dans la cure de riz, une tisane en fait, 16 plantes  Yang et très tonifiantes conseillées par OHsawa.


         En fait une cure de riz "stricte" c'est d'abord garder toute son énergie vitale pour la guérison. Ainsi il est préconisé de rester dans un silence presque complet, en évitant les conversations et appels téléphoniques prolongés, juste le nécessaire, et surtout de rester tranquille à la maison sans aucun déplacement sauf des ballades dans la nature seul et en silence, pour stimuler l'appétit. Chaque repas dure 20 mn à cause du masticage et l'on ne peut ainsi pas parler . Je conseille vivement d'aller manger tranquilement dans sa chambre.

 

          De plus la méditation est conseillée, pas trop d'activités intellectuelles et d'écran d'ordinateur (le mental "vole" les énergies de guérison du coeur). La médecine Occidentale n'a aucune solution pour guérir certaines maladies comme le cancer, l'arthrite ou la sclérose en plaque alors que la médecine Orientale (Initiée par Gautama, Lao Tseu , Confucius et reprise par le Zen Macrobiotique) offre une guérison facile, pour autant que toute notre énergie et notre désir de vivre en pleine santé prennent le contrôle complet et dans les moindres détails de ces 10 Jours. L'on peut faire cette cure en pleine santé pour réequilibrer le yang et pour atteindre un éveil spirituel.

 

          Une précision importante si vous souhaitez faire cette cure de riz correctement : il s'agit de manger 125 g de riz sec à chaque repas soit 250 g de riz par jour ou plus si besoin (peser avant de cuire pour les deux repas). Et de tout finir malgré l'éventuel manque d'appétit. Le riz complet étant yang il s'agit de rééquilibrer le terrain trop yin depuis des décennies. C'est l’excès inverse pour 10 jours. Le résultat sera un rééquilibrage du yin / yang qui stoppera l'évolution du mal (arrêt des prises de morphine pour le cancer du pancréas par exemple). Le contre exemple est celui d'un malade qui ne mâche pas plus de 3 ou 4 cuillerées de riz à chaque repas (pas d'appétit). donc pas de rééquilibrage... et pas de guérison. La cure de riz est bien plus puissante et purgative qu'un simple jeune qui ne rééquilibre pas le Yang.

          

Souvent le gomasio du commerce est à regriller légèrement dans une poêle sans huile, il sera encore plus yang ainsi. Pour la cure n° 6 il y a 10 % de légumes yang (carottes, potimarron, navet) La n° 5, 20%.

 

 

Peut-on vivre seulement du Prâna, sans aucune nourriture ?

 

           Le "Respirianisme" est une réalisation qui permet de vivre du Prânâ (énergie vitale dans l'atmosphère) et d'arrêter complètement les aliments solides (et liquides dans de rares cas). Les personnes qui le réalisent ne sont pas forcément toutes abouties spirituellement. Voir le film documentaire Lumière. L'éveil de la Flamme du coeur est un critère objectif d'avancement.

 

          Chaque personne devrait d'abord se demander si faire telle ou telle chose vient du désir du moi humain et d'une influence extérieure ou s'il vient d'une directive conscientisée du Maître intérieur. Le fait de méditer et de vivre proche de la nature permet effectivement de puiser l'énergie Prânique (par la respiration consciente). Pour ma part je mange un repas principal par jour, puis un gouter léger (desserts ci-dessus), une soupe de légumes ou un avocat avec du pain avant 18h00. Si je me déplace en ville le besoin de manger un second repas se fait sentir, le Prâna des villes étant très ténu.

 

          Pour conclure, le végétalisme à base de céréales complètes, de légumineuses et de légumes avec quelques compléments alimentaires est à mon avis une voie alimentaire d'éveil équilibrée, qui concilie spiritualité et matérialité. C'est ce que préconisait Gautama Bouddha en son temps, la nourriture des éveillés. Après cinq années de cette nourriture saine... l'éveil était au rendez-vous. Je vous ai fait part de mon alimentation et des résultats possibles, maintenant à vous de tester !

 

Documentaires à voir au sujet de l'alimentation industrielle : Manger peut-il nuire à notre santé ?

Celui-ci est pour ceux qui mangent encore de la viande : Aimez-vous les animaux ?

 

Avec un hectare de terre l'on peut nourrir 40 végétaliens et seulement 2 carnivores !.. Ou vous situez-vous ?

 

 

 

 

  Techniques de Libération :

   ............................

  Eveil de la Kundalini

 

  Flamme Violette

  et transmutation des énergies

 

  Alimentation végétalienne

  et respect de la vie animale retour

  Enseignements :

   ............................

  Maîtres Ascensionnés

  Discours de Saint-Germain

  Anges et élémentaux

  Description de la Charte

 

  La Bhagavad-Gîtâ

 

  André Riviera :

   ............................

  Expériences personnelles

  Page de questions / réponses

 

  Contactez-moi  ici

  Suivi de commande

  Aide personnelle / Ateliers

  Ou directement au : 06 71 76 99 49

Ma chaine

 

  Enseignement audio...

                       de la voix du coeur !

Venez écoutez ma Playlist de musiques.

  Retrouvez-moi aussi sur...  

 

Facebook

 

 

  Riviera Publications :

   ............................

  Le livret de la Kundalini éveillée

  Le livret de la Flamme Violette

  L'album des plus belles peintures

  Reproductions A4 et A3 de qualité

 

  Les 3 sites d'André :

   ............................

  Peintures visionnaires

  Kundalini et Flamme Violette

  Leçons Essentielles et

  Les Sept Rayons divins

   ............................

 

   Copyright André Riviera © 2001/2015

 

Posez votre question ou faites un commentaire. Votre adresse est facultative.