La technique à l'huile selon André Riviera

 

 

Une musique de Jean-Marc Staehle "Paix du coeur" (enceintes ou casque conseillé)

 

Chariot de Feu " Peinture symbolique

 

                                

  Peinture expliquée ci-dessous (2006)

  Dernière version (2007)  

Ancienne version (2002)

 

Technique: Peinture à l'huile fine / Châssis en bois et toile de lin. 61 cm x 50 cm.

 

 

 

L'ensemble de mon matériel qui se limite à une dizaine de couleurs sans les blancs :

 

          Blanc de titane / Blanc de zinc ( semi-transparent ) / Bleu phthalo / Bleu outremer foncé / Jaune de cadmium citron (le moins orangé possible) / Rose de quinacridone / Violet bleu / Ocre jaune / Terre de sienne brulée / Orange / Violet permanent moyen (pourpre). Les verts sont obtenus avec le bleu phthalo et le jaune citron. Les violets avec le bleu outremer et le rose de quinacridone. Les sables du désert sont obtenus avec l'ocre jaune éclairci avec du blanc de titane et très peu d'orangé. Le violet bleu sert à faire les glaçis sombres (ombres semi transparentes) Pas de rouge vif ni de noir. Bleu indianthème (ou bleu indien) très foncé et couvrant pour mélanger avec les autres bleus.

 

Voiçi quelques photos et commentaires techniques sur la création de "Chariot de Feu"

 

 

          

          La toile est préalablement finement poncée et enduite d'un gesso (enduit blanc qui permet d'avoir un support plus lisse) puis re-poncée. je trace à la règle un dessin au crayon léger comme sur la feuille de gauche. Avec un bleu phthalo éclairci par du blanc de titane je couvre le dessin. Je l'entoure du même bleu mais plus foncé. Un médium liquide est indispensable pour fluidifier et aussi pour la durabilité de la peinture, ici le Talens 084 séchant vite. (ou le 083 normal) Le mélange se fait avec un couteau a peindre, une sorte de petite truelle.

 

 

 

          Ici j'ai légèrement mélangé les deux bandes précédentes avant d'entourer le tout avec un bleu phthalo à 50% avec un bleu outremer et du blanc de titane pour éclaircir.

 

 

 

          Pour terminer la surface, c'est le mélange précédent avec un bleu indien pour foncer. Une couleur donc faite avec trois bleus. Ne pas oublier d'ajouter du médium liquide.

 

 

 

          Les couleurs sont ensuite longuement mélangées (ronds ou huits allongés) avec un pinceau bricolage puis lissées délicatement au pinceau large propre, bien essuyé a chaque passage.

 

          Le triangle pointe en bas a été plus mélangé. Puis lissage final en passages horizontaux. Ce que j'appelle lissage est un passage léger avec un pinceau propre et large pour effacer les traces de mélange et donner un effet uniforme et le plus lisse possible. Mélanger des couleurs différentes (ici les bleus se mélangent facilement) est une opération délicate qui demande un peu de pratique.

 

 

 

          Une semaine plus tard le fond est sec. L'effet de brillance est superbe, grâce au médium liquide. Ayant dessiné le personnage et le lotus sur un papier calque, je le découpe pour faire un pochoir. Ainsi il n'y aura pas de bavures et le centrage dans les triangles sera parfait. Pour l'instant ceci est une sous couche; dans quelques jours il y aura une couche de finition.Ensuite avec le petit pinceau je commence le chariot avec les bandes jaune clair. Je m'aide d'une règle pour mettre quelques repères. J'ai utilisé le même médium (Avec un goutte a goutte pour bien doser).

 

 

 

          Il reste a mettre la seconde couche de finition sur le personnage et le lotus, et surtout a peindre les grands rayons blancs qui entourent la peinture et lui donnent toute sa puissance vibratoire. L'exécution de ces rayons est un "secret de fabrication" que je vais vous dévoiler maintenant.

 

 

 

La seconde couche du personnage et du lotus est faite.

 

          Avec le tranchant d'une règle enduit de blanc je délimite les rayons. C'est la tête qui en est le centre. Il a été nécessaire de tracer les douze rayons sur une feuille pour avoir des repères fiables en la plaçant au centre et en laissant de petites marques. Le blanc est un blanc de zinc car il est semi transparent contrairement au blanc de titane. Il est nécessaire d'utiliser un médium spécial pour glacis, ici le Glazing medium 086 de Talens. Pour manipuler ce médium liquide très gras, un goutte a goutte est indispensable. Dans les faits je mélange les deux médiums gras et normal à miotié pour faire ces glacis. J'utilise un tiers de blanc de zinc pour deux tiers de médium afin d'obtenir un mélange très transparent. On peut ajouter une goutte de bleu losque le rayon est sur une couleur foncée.

 

 

   

          Je remplis l'intérieur des rayons avec ce mélange. Ensuite j'enlève l'essentiel avec du papier essuie tout (patier ménage en rouleau), en insistant plus sur la périférie pour faire un dégradé. Le plus long reste a faire.

 

 

 

          Voila ! Il a fallu beaucoup frotter avec des pinceaux propres pour enlever encore la couleur, et surtout pour l'égaliser et la fondre finement sur le fond bien sec. (frotter le pinceau presque à plat et avec deux doigt sur les poils) Plus les rayons s'éloignent du centre, plus ils doivent être transparents et plus leurs limites doivent être floues. En sèchant ces rayons peuvent devenir moins brillant que le fond. C'est ce qu'on appelle en jargon artistique un " embus " (sans brillance donc mat). C'est a cause du fond qui n'es pas vraiment sec; cela arrive aussi si vous mettez trop de médium normal à la place du médium à glacis. .Un vernis satiné ou brillant sera indispensable par la suite (Vernir de 6 mois a un an après) Une peinture ne sèche pas, elle "siccative" c'est l'huile de lin qui durcit avec la température et surtout la lumière solaire.

 

 

 

          Les derniers détails et... C'EST FINI !  Il a fallu 18 jours, temps de séchage compris. Il en faudra encore 15 (séchage de surface) avant l'expédition de cette commande. Une peinture a l'huile demande une année pour un séchage à coeur. C'est ensuite le vernissage définitif. (Il existe des vernis provisoires).

 

Ci-dessous un détail pour dévoiler le travail de relief sur le lotus et le vêtement.

 

 

          Derniers conseils: Eviter d'ajouter de l'huile de lin ou autre chose que les médiums à la pâte. Les fabricants ont dosé cette huile déjà dans les tubes. Un exès d'huile de lin produit un noircissement des couleurs avec le temps. Je déconseille également l'utilisation de l'essence de thèrébentine pour diluer les peintures ou pour nettoyer les pinceaux. L'essence de thérébentine est dangereuse par contact avec la peau. Je nettoie les pinceaux a l'eau chaude et au savon de marseille. Le médium ralentit le vieillissement (craquelures) et donne un aspect brillant ou satiné dans la masse (un vernis final peut être ainsi évité) il fluidifie le mélange, ce qui permet de travailler la peinture en finesse et en transparence. Les médium liquides s'emploient avec un goutte a goutte que l'on trouve en pharmacie. A droite le Glazing médium utilisé pour les glacis.

 

 

 

          J'ai utilisé il y a quelques années un fameux médium en tube (pâteux) le médium "Flamand". Il donne un brillant magnifique. Cela a été autrefois un secret bien gardé par l'école flamande. Dans un monde que je souhaite plus fraternel, je vous ai offert ici mes petits secrets, en souhaitant que vous réussissiez de belles peintures. Sans copier mais en utilisant votre imagination et votre créativité, Outils Divins présents en chacun !                                                                                                                                    

 

 " La porte d'Athénaïs " Peinture symbolique : Le glacis foncé

 

 

 

          Dans la peinture "Chariot de feu" nous n'avions pas de glacis foncé. J'ai donc pris ces photos au bon moment sur "La porte d'Athénaïs". La technique des glacis nous évite de penser aux ombres lors de l'exécution de la première couche de fond. Cela serait très délicat et presque impossible de tout prévoir en une seule couche ! Ici, sur le fond sec, nous avons déja laissé sècher la porte (dessinée sur un calque et apposée au bon endroit) Cette porte a déja un effet de volumes avec une couleur claire et une couleur plus foncée.

 

 

 

          Après séchage de quelques jours, nous pouvons commencer le glacis foncé. Il s'agit de prendre un violet bleu (ajouter du bleu outremer si besoin) avec beaucoup de médium, 2/3 de médium pour 1/3 de couleur. Avec un pinceau "langue de chat" j'essaye ce mélange semi transparent sur la porte (pilier de gauche, vous voyez qu'il est plus ombré que celui de droite) et sur le personnage. Puis je fais les ombres sur le sol. Pour cela il nous faut une règle pointée vers le centre de la galaxie. Toutes les ombres sont orientées par une seule source lumineuse, et ainsi sur le sol elles ne sont pas parallèles. Avec de l'essuie-tout j'enlève l'exédent, chaque ombre diminue d'intensité en s'éloignant de l'objet. La finition se fait par un gros pinceau sec de bricolage pour fondre parfaitement la couleur semi-transparente sur la couche primaire. Ne prenez jamais de noir pour faire des ombres ! Cette idée du violet bleu provient des aquarellistes de métier. J'ai mis aussi du glacis sur l'angle inférieur gauche du tableau, la couche primaire n'étant pas assez dégradée. Un bon tableau a ses quatre angles plus foncés que la partie centrale. C'est un truc de professionnel.

 

 

 

          Ensuite nous passons aux glacis clairs (les rayons de la galaxie). Comme la peinture précédente, Chariot de feu, c'est du blanc de zinc et du médium. Ici les rayons sont fait avec des écarts variables. Cela donne plus de vie et de mouvement. Essuyer l'exédent du glacis, d'autant plus que l'on s'éloigne du centre de la galaxie, puis, comme le glacis foncé, prendre un pinceau de bricolage bien sec et fondre le rayon sur la couche primaire. Ensuite viennent les marches du rayon principal, l'oiseau (deux couches de blanc de titane) et les météores.

 

Après ces explications, il s'agit maintenant de trouver votre créativité.  A vous de jouer ! Au travail !       André Riviera.

 

 

 

 

 

  Pages des peintures :

   ............................

  Angéliques

  Symboliques

  Cosmiques

  Panoramiques

 

  La Croix de Lumière

  Pages spéciales :

   ............................

  Je Suis / Echelle Bovis

  Dessins et esquisses

  La technique à l'huile retour

 

  Photos de lieux méditatifs

 

  André Riviera / commandes :

   ............................

  Expositions et biographie

  Le prix des peintures

 

  Riviera Publications :

  35 reproductions A4 et A3

  L'album  des plus belles peintures

Copyright André Riviera © 2001/2017

        . Pour votre usage privé il vous est possible de conserver ces images sur votre disque dur. Vous pouvez aussi les imprimer. Vous pouvez également les publier sur votre site dans la limite de 10 avec un lien vers ce site www.contemplative-art.com. Si vous êtes un artiste professionnel ou amateur, vous pouvez faire une copie de peinture pour votre usage privé. Voir une copie  Toute revente de copie n'est pas autorisée. Couper ou effacer le logo www.contemplative-art.com  sur les images est considéré comme une atteinte aux droits d'auteur. Si votre site est commercial, veillez ne pas associer directement vos produits ou services aux images. Merci !

  Contactez-moi  ici

  Ou directement au : 06 71 76 99 49